ps chevilly larue

Verbatim du conseil municipal du 14 décembre 2010, 20H30

vendredi 17 décembre 2010


Information générale : Michèle Dumaine a démissionné. Juliette Spire ne souhaite pas siéger. Stéphane Bonnery s’installe.

Délibération 1.1 : débat d’orientation budgétaire
Un débat qui va durer jusqu’à 22 h 30. Christian Hervy monopolise la parole sans limite. Et en cette année d’élection cantonale, mais c’est sans doute une coïncidence, l’orateur annonce qu’il n’y aura pas d’augmentation d’impôts en 2011. L’intervenant nous fait part ensuite de son habituelle autosatisfaction sur l’état des finances.

Quelques interventions de la salle, remplie majoritairement par les chefs de services, ayant sans doute une invitation que l’on ne refuse pas, et des militants communistes. Quelques citoyens sont présents.
Des remarques sur la ville, problème de sécurité soulevé, ainsi que le fait que le Centre ville après tant d’années, n’est pas à la hauteur des attentes. Pour les deux groupes socialistes et citoyens, socialistes et apparentés, Bruno Tranchant lit une déclaration commune, synthétique, claire.

Délibération 3 : rapport annuel du syndicat des eaux de l’ile de France
Sur cette délibération, Catherine Bonnet intervient en s’étonnant que Veolia reparte, alors que cela fait des années que l’assemblée vote des vœux sans aucun résultat notoire. Pas de retour en régie. Donc in fine, le système actuel de gestion reste. C’est sans doute une erreur, la gestion en régie de l’eau semble avoir démontré, dans de nombreuses villes de gauche, que l’on obtenait pour le même service un prix plus faible.

Délibération 7 : c’est la première délibération avec un vote, concernant le budget, cela fait 2 h 30, que les palabres sont lancés.

Délibération 11 : 23 h 30
A ma demande de précision, sur la déclinaison du budget de 80 000 € concernant la ferme du saut du loup, un maire-adjoint se lance dans des attaques personnelles, sans doute dues à l’heure tardive... on se limitera du moins à cette hypothèse.
Il est avéré que l’information n’est pas disponible, d’ailleurs l’UMP me confirme que ce qui a été présenté en commission était des plus succinct.
La question demeure toujours de savoir pourquoi la ville développe sa propre ferme pédagogique et ne forme pas un partenariat avec celle de Choisy-Leroy pour obtenir des prestations analogues.

Délibération 3.4 : cession du restaurant Saint-Georges
La ville a fait une préemption du restaurant Saint-Georges, place de Lattre de Tassigny, à 120 k€, et le revend 20 k€. La loi n’est sans doute pas parfaite, mais on reste perplexe devant le résultat de ces décisions.

Délibération 3.5 : nomination de rues
Des noms de rue sont attribués. J’allais poser la question pour savoir où s’était débattue l’affectation de ces noms et si cela avait fait l’objet ou non de concertation avec l’association du vieux Chevilly-Larue. En fait, les échanges nous font vite comprendre que cela s’est décidé en Conseil de la majorité, entre eux. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Comme toujours, l’innovation démocratique avance à Chevilly-Larue.

1 heure du matin :
La dernière délibération est votée, le Conseil municipal se lance dans des débats sur des vœux. Nous quittons la salle, ne prenant pas part aux vœux.

Pascal RIOUAL

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 228242

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les élus  Suivre la vie du site NOS INTERVENTIONS LORS DES CONSEILS MUNICIPAUX   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License