ps chevilly larue

Solidarité : Il est temPS de changer !

vendredi 17 décembre 2010


À l’heure où l’exclusion sévit de toutes parts, les ressources allouées aux associations caritatives se font de plus en plus rares. Ce, dans un contexte où leur périmètre ne cesse de s’élargir pour satisfaire une demande croissante. Ainsi, il y a peu, les Secours Populaires étaient en mesure de subvenir aux besoins des plus nécessiteux, fut-ce dans des conditions difficiles. Force est de constater que les temps ont changé et que les dons fondent désormais comme neige au soleil, du fait de la crise.
Notons encore que plus du quart de la nourriture distribuée aux bénévoles provient de l’industrie agro-alimentaire, un autre quart des grandes et moyennes surfaces, et le reste - moins de 20 % - des opérations de collectes annuelles. Dans ces conditions, les réseaux de distribution multiplient les opérations de vente au rabais de produits proches de la date d’expiration, reportant ainsi sur les consommateurs l’essentiel des efforts de collecte destinés aux associations.
Autre sujet de préoccupation, la professionnalisation de l’assistanat, à l’heure où l’écoute des familles est une priorité. Mais, il y a loin de la coupe aux lèvres, et ces entreprises de services se préoccupent davantage du nettoyage des locaux d’hébergements que du sort de leurs pensionnaires. Une charte imposera sous peu des règles d’hygiène très strictes, les mêmes que celles qui régissent les métiers de la restauration. Les « laissés pour compte » ne réclament pas tant un service « quatre étoiles » qu’un zeste de nourriture et de réconfort. Tâchons de ne pas l’oublier ! _
Bonnes et heureuses fêtes à tous, avec une pensée particulière pour nos amis chevillais les plus exposés aux aléas de l’existence.

Mostafa RIZKI, Conseiller municipal
Pour plus d’informations : contact@ps-chevilly.org

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 234508

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les élus  Suivre la vie du site Tribunes du Journal municipal : Expression de vos (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License