ps chevilly larue

Bienvenue en Hervyland !

jeudi 17 juin 2010


La séance du Conseil municipal du 15 juin nous a réservé une de ces bonnes surprises dont le maire de Chevilly-Larue garde jalousement le secret. Interpellé sur l’intercommunalité, l’intéressé a évoqué, sans coup férir, un article de la loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris qui renvoi aux calendes grecques l’obligation faite aux communes de la petite couronne de prendre part à un Établissement public de coopération intercommunale (EPCI). Autant dire que cette décision tombe à pic pour balayer d’un revers de main la proposition ô combien embarrassante, des élus socialistes de procéder à une étude comparative entre le Pôle Orly-Rungis et la communauté du Val-de-Bièvre pour accéder à cette intercommunalité de projet qu’ils appellent de leurs vœux. Préalable indispensable à une consultation publique sur le sujet.
Mais, là n’est pas l’essentiel. Le maire a une nouvelle fois choisi cet instant solennel pour informer l’ensemble des conseillers municipaux d’une décision dont il connaissait la teneur, sans prendre soin préalablement de consulter l’adjoint en charge de l’Intercommunalité, lui infligeant ainsi un nouveau camouflet dont il est décidément coutumier. Curieuse conception de la démocratie qui n’est pas sans rappeler ces pratiques d’un autre âge qui guident chacune des sorties d’un maire aux abois. Et qui valent à cet élu, pourtant minoritaire dans sa ville, de s’ériger en véritable potentat local. Souvenez-vous de la fable de la grenouille et du scorpion…

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 231749

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités et manifestations  Suivre la vie du site À CHEVILLY-LARUE   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License