ps chevilly larue

Billet de début d’été morose

jeudi 17 juin 2010


Ça y est, Laurent TAUPIN, représentant des Verts sur la liste « Chevilly-Larue, la ville pour tous » a annoncé, lors du conseil municipal du 15 juin, qu’il quittait notre groupe… pour se rallier au groupe Communiste, Front de Gauche de la majorité du Maire.

Je note une ambiguïté dans ses propos, puisque notre camarade a parlé au titre d’Europe Ecologie. Qu’en est-il de sa composante "les Verts" ?

Il déclare que, suite à une « analyse politique », et, « sans désaccord personnel », il passe de l’opposition à la majorité pour différentes raisons, notamment parce qu’il ne souhaite pas pratiquer une opposition systématique à la majorité de gauche. Cela tombe bien, nous non plus. Je dois avouer qu’à la suite d’un tel constat, j’aurais démissionné de la liste, en cohérence avec mes engagements.

« la séquence de 2008 est terminée » : s’agissait-il d’une séquence ? Non, c’est un projet, pour la ville, pour des Chevillaises et des Chevillais, différent de celui de la majorité actuelle, et, à ce jour, les orientations constituées par l’équipe en place n’ont pas déviés de leurs objectifs qui sont parfois différents, notament sur la mise en œuvre.
Quant à l’opposition systématique, notre groupe a voté de l’ordre de la moitié des délibérations proposées par l’équipe municipale, et cela fait bien longtemps que nous sommes sur un principe d’opposition constructive, toujours en cohérence avec un projet et une vision de la ville.

Christian HERVY, s’est réjouit de l’arrivée de Laurent, sans arrières pensées politiques. Il a même rappellé que c’est dans l’ordre des choses pour un rassemblement de la gauche et que cela aurait déjà du se faire au second tour, en 2008, par un rassemblement des deux listes, ce qui n’a pas été le cas, on s’en souvient.
Sur ce sujet, et pour mémoire, il ne faudrait pas oublier, qu’avant toute discussion, le Maire s’était posé en unique représentant de la gauche Chevillaise, oblitérant ainsi toute possibilité à d’autres composantes de se présenter au premier tour. Quid alors d’accords de second tour lorsque l’on se considère légitimement seul à représenter plusieurs composantes politiques ?

Ceci étant, le rassemblement à gauche est une évidence, et, pour éviter toute controverse, il devra tenir compte, pour une réprésentation juste des forces représentatives et afin d’éviter toute tentative de gouvernance hégémonique, des scores obtenus aux différentes élections.

Place au débat.


Pascal RIOUAL

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 228242

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités et manifestations  Suivre la vie du site À CHEVILLY-LARUE   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License