ps chevilly larue

Jaurès, la propriété et la terre

vendredi 5 juin 2009

Qui donc se souvient des racines paysannes de Jaurès ? De son pas lourd et imperturbable, sa voix ample et sonore, qui lui donnaient une allure si particulière ? Porte-parole du monde ouvrier et unificateur du socialisme français, défenseur de la justice et de la vérité, celui qui se définissait lui-même comme un « paysan cultivé » révèle, sous la plume de Rémy Pech, un trait de sa personnalité qu’on ne lui connaissait guère, tourné vers la défense des langues et des cultures régionales. Et la volonté, sans cesse réaffirmée de transformer les campagnes dont il a tôt perçu le rôle et l’influence dans le monde industriel de son temps. Passionnant.
Rémy Pech, "Jaurès paysan", Éditions Privat, 2009, 240 pages, 19 €

B.T.

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 231549

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités et manifestations  Suivre la vie du site À LIRE :   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License