ps chevilly larue

Changer la vie

mardi 22 mars 2011


Abstention record, montée en puissance du FN, affaiblissement de l’UMP. Sur le canton Chevilly-Larue-Rungis, le premier tour des cantonales, dernier test électoral avant la présidentielle de 2012, est un succédané des résultats nationaux. À une exception près : le score enregistré par le représentant du Front de gauche (38,52 %), qui devance largement le candidat PS-EELV, crédité de 22,16 % des voix. Pas de quoi pavoiser pour autant, puisque le conseiller général sortant devra attendre le deuxième tour pour mesurer sa marge de progression réelle. Et s’assurer les soutiens nécessaires pour obtenir un score à la mesure de ses prétentions.
Qu’on ne se méprenne pas : le taux d’abstention, particulièrement élevé, donne plus de poids à l’électorat âgé, au profit de Christian Hervy qui incarne une certaine légitimité aux yeux de cette frange sociologique de l’électorat dont il a su habilement se concilier les faveurs au fil du temps. Et pour être clair, ces cantonales ont d’autant moins mobilisé nos troupes qu’elles n’étaient accolées à aucun autre scrutin. Sans compter que l’absence de programme, à l’échelle nationale, et d’un candidat nommément désigné, à un an de la présidentielle, ajoutent un peu plus encore à la difficulté de l’exercice. Tant et si bien qu’au bout du compte, cette élection profite aux extrêmes, à commencer par le FN qui a fait les poches à l’UMP, dont le représentant sur le canton paie au prix fort les petits calculs politiciens de ses mentors. En jouant sur les thèmes de l’extrême droite et en courant inopinément derrière Marine Le Pen, le chef de l’État et ses sbires ont ouvert des vannes dans lesquelles une grande partie de l’électorat s’est engouffrée. Dans le canton, comme partout ailleurs dans le pays, ce glissement prouve, s’il en était besoin, que les barrières qui séparaient jusqu’ici la droite sarkozyste de la droite extrême et radicale, tombent une à une. Jusqu’où ? Nous ne tarderons plus à le savoir…
Qu’on le veuille ou non, ces élections traduisent donc un véritable malaise démocratique, une crise de confiance entre la population et les élus qui doivent nécessairement nous interpeller. Le contexte international, particulièrement lourd, la crise économique, qui frappe très durement rungissois et chevillais, la peur de l’avenir, le chômage, la précarité, la montée de la violence sur les personnes, l’intérêt relatif de nos concitoyens pour ce scrutin ne doivent en aucun cas servir d’alibi. L’inquiétude est là, bien palpable. Les personnes que nous avons rencontrées tout au long de la campagne s’en sont d’ailleurs fait l’écho. Au-delà du ressentiment à l’égard de Nicolas Sarkozy et du rejet profond du gouvernement, nos interlocuteurs n’ont pas manqué de nous faire part de leurs réserves à l’égard de la politique et de ceux qui l’incarnent. Ce scepticisme, ce sentiment de défiance vis-à-vis de l’action des élus et du vote doivent nous interroger. Nous, socialistes, devons impérativement mettre l’accent sur les solutions qu’il nous faut mettre en œuvre pour « changer la vie ». Nous pensons, bien évidemment, à tous ces sujets que nous avons évoqués au cours des derniers jours : accès aux soins, éducation, pouvoir d’achat, stagnation des salaires et des retraites.
Les cantonales ne sont, bien-sûr, qu’un test local. Mais nous ne saurions trop recommander au futur conseiller général de mesurer la lassitude des électeurs dont le vote constitue en soi un avertissement sans frais pour les partis républicains. Et qu’on ne se méprenne pas : d’autres combats, plus durs et sans doute plus fondamentaux encore pour l’avenir du pays nous attendent. À charge, pour le Parti socialiste d’incarner une bonne fois pour toutes, ces principes sociaux, laïcs et républicains qui seront assurément ceux du changement, dès l’an prochain. Et de redonner ainsi de l’espérance à celles et ceux qui ont le sentiment, souvent justifié, qu’il y a décidément loin du rêve à la réalité… _
Bruno Tranchant

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 230242

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités et manifestations  Suivre la vie du site Actualité politique  Suivre la vie du site •• CANTONALES 2011 ••   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License