ps chevilly larue

La Revue socialiste s’offre un lifting

mercredi 24 juin 2009 par B.TRANCHANT

Nouvelles rubriques, présentation modernisée, maquette enrichie… La Revue socialiste change de look. Avec, à l’appui, un site Internet destiné à diffuser le contenu d’une publication destinée à nourrir le débat que la Première secrétaire appelle de ses vœux.


« Pour que le socialisme redevienne une grande force d’entraînement, nous avons besoin que nos idées, nos valeurs et nos propositions soient débattues en lien avec la société et les intellectuels. Ce fut le cas par le passé. Cela doit l’être à nouveau à partir de maintenant ». Martine Aubry ne manque pas une occasion de manifester sa détermination. Ce qui l’a conduit récemment à lancer un Laboratoire des Idées et à demander à Alain Bergounioux, président de l’OURS et directeur de la rédaction de la Revue socialiste , de donner un nouvel élan à cette publication… « J’ai souhaité qu’elle soit un lieu de débat et de rencontre qui permette à des auteurs, spécialistes dans leurs domaines, de participer à notre travail d’élaboration », ajoute la Première secrétaire.

Passerelles

« Grâce aux nombreuses passerelles que nous rétablissons avec le monde associatif, intellectuel et syndical, ce travail est aujourd’hui bien entamé », renchérit-elle. Manière, pour l’équipe éditoriale, d’offrir aux lecteurs des éléments de réflexion et de débats pour rendre vivante la pensée socialiste. « Nous voulons donner un nouvel élan à notre Revue en lui donnant la mission d’éclairer des points fondamentaux de notre projet, renchérit Alain Bergounioux. Cela suppose évidemment d’être dans l’actualité, mais de ne pas en être trop prisonnier dans une société surinformée, où les nouvelles, les points de vue, les jugements se télescopent à grande vitesse ».

Publication en ligne

Au menu du dernier numéro, un dossier consacré au monde ouvrier qui représente, au sens strict, un tiers de la population active. De nombreux éclairages permettent aux contributeurs de faire le point sur une catégorie salariale divisée socialement et politiquement. Et au Parti de s’employer à donner une véritable traduction politique à leurs attentes… Ce numéro fait également la part belle à l’un des derniers grands discours de Blum, prononcé en avril 1948, à Stresa, devant une assemblée de l’Internationale socialiste renaissante.
Un mot pour finir sur le site Internet de la Revue qui permet désormais au lecteur d’accéder au contenu de la publication. Un plus indiscutable qui permettra à chacun d’entrer dans le vif du sujet.

Bruno Tranchant

La Revue socialiste, n° 34, 2e trimestre 2009, 139 pages, 10 €


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 231749

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités et manifestations  Suivre la vie du site Actualité politique   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License