ps chevilly larue

Quelques commentaires sur un conseil municipal qui ronronne, avec une majorité qui vote souvent sans débat sur la ligne proposée.

vendredi 8 octobre 2010

Quelques moments d’étonnements viennent étayer une soirée monotone.

Concernant la délibération attribuant une subvention de 80 000 € à l’association "la ferme du saut du loup", la conseillère déléguée reste muette sur la nature du budget prévisionnel, et ne se rappelle plus les noms des membres du bureau de l’association. "De nouveaux bénévoles…". Les noms du secrétaire et du trésorier, appelés à gérer une enveloppe de 80 000 €, semblent subitement lui échapper. Christian Hervy, qui démarre souvent au quart de tour pour corriger les interventions hésitantes des membres de sa majorité, reste muet.

« On vous enverra les informations ! », se plait-il à répéter, devant un auditoire trié sur le volet et naturellement acquis à sa cause. Depuis le début de la mandature, toutes les promesses ont été faites au mépris de l’opposition, puisque rien n’a jamais été transmis. Nous attendons avec intérêt des explications sur cette nouvelle dépense qui nous interroge.

En réponse aux questions d’un membre du groupe socialiste de la majorité, Christian Hervy lui demande s’il ne s’est pas trompé de groupe. Sous entendu, s’il ne veut pas passer dans l’opposition. Toujours à la pointe de la tolérance quand on l’interroge de trop près. Il est vrai qu’en matière de débauchage il vient déjà d’œuvrer pour la communication.

Concernant les schémas de développement pour les résidences d’Anatole France, un commentaire, posé, de Pascal Boyer, sur la densification que nous regrettons, se voit gratifier d’un "c’est trop tard" de Christian Hervy, affichant sans doute sa toute puissance sur la transformation à un rythme accéléré de la ville qui était à taille humaine.

Pascal RIOUAL

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 231849

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités et manifestations  Suivre la vie du site À CHEVILLY-LARUE   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License