ps chevilly larue

Résultats du 1er tour des primaires sur Chevilly-Larue et analyse personnelle

lundi 10 octobre 2011

Navigation rapide


Centre de loisirs/Pablo-Neruda :
Inscrits : 2 917
Nombre de votants : 173
Pourcentage : 5,93 %
F. Hollande : 70
M. Aubry : 37
A. Montebourg : 30
M. Valls : 7
S. Royal : 19
JM Baylet : 0


Pasteur :
Inscrits : 3 548
Nombre de votants : 347
Pourcentage : 9,78 %
F. Hollande : 154
M. Aubry : 89
A. Montebourg : 62
M. Valls : 25
S. Royal : 14
JM Baylet : 2


Léo-Ferré :
Inscrits : 3 493
Nombre de votants : 264
Pourcentage : 7,55 %
F. Hollande : 107
M. Aubry : 75
A. Montebourg : 36
M. Valls : 23
S. Royal : 19
JM Baylet : 1


TOTAL :
Inscrits : 9 958
Nombre de votants : 784
Pourcentage : 7,87 %
F. Hollande : 331
M. Aubry : 201
A. Montebourg : 128
M. Valls : 55
S. Royal : 52
JM Baylet : 3



Avantage Hollande

Petite analyse personnelle, au terme du premier tour. À priori, FH s’est doté d’un avantage suffisant pour passer le cap des 50 points. Je ne suis en effet pas certain du tout qu’A. Montebourg donne des consignes de vote particulières d’ici le 16, d’autant qu’il éprouve une certaine animosité, teintée de rancœur, vis-à-vis d’Aubry après l’affaire Guérini. Ce qui laisse présumer qu’il peut compter sur un potentiel d’un tiers des voix supplémentaires. Il devrait également être en mesure de recueillir deux tiers des suffrages favorables à Manuel Valls. Lequel a exprimé sa préférence un peu trop tôt, à mon goût, laissant présumer aux indécis que FH incarne clairement une ligne droitière…
La victoire ne devrait cependant pas échapper à FH. Mais, l’issue du vote se jouera dans un mouchoir, et il est probable qu’il lui manquera cette dynamique indispensable en pareille circonstance pour faire l’unité autour de son nom et donner ainsi un élan significatif à sa campagne. Là est en effet le problème. Le PS est devenu un parti de supporters et deux clans s’affrontent très clairement aujourd’hui.
Cette élection fait également une victime collatérale, Benoît Hamon, bien en peine d’incarner l’aile gauche de notre famille politique, après le score enregistré par Montebourg qui, pour beaucoup, apparaît aujourd’hui comme le véritable leader de l’aile gauche du Parti.

Bruno Tranchant






Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites :
Fatal error: Cannot redeclare html_4b302b7ebfe2d08474dd7b1792632426() (previously declared in /home/pschevil/www/ecrire/public/composer.php(48) : eval()'d code:12) in /home/pschevil/www/ecrire/public/composer.php(48) : eval()'d code on line 49