ps chevilly larue

Le big flop !

lundi 28 mars 2011

71 % d’abstentionnistes


Au-delà de la victoire à la Pyrrhus du candidat sortant, le paysage post-électoral a des allures désertiques sur le canton de Chevilly-Larue / Rungis. Preuve que le sentiment de défiance, manifeste à l’égard de la classe politique, s’exerce désormais aussi en direction des élus de proximité. Et que la vague rouge annoncée s’est fracassée sur le rocher de l’indifférence citoyenne. Ceux qui voyaient ainsi dans ce scrutin une véritable démonstration de force, n’ont donc pas lieu de pavoiser. La participation touche le fond. À Chevilly-Larue, sans doute plus qu’ailleurs. Tant et si bien que Christian Hervy doit se contenter du minimum. Ce second dimanche d’élections ne fait à cet égard que confirmer le désintérêt de nos concitoyens pour un élu dont l’absentéisme, lors de la précédente mandature, a frisé l’indécence. Qu’il prenne garde ! À l’indifférence et à la banalisation de la désertion des urnes pourrait bien succéder la désillusion. Et, à ce jeu, le « sursaut républicain » entre-aperçu ici ou là ne suffira sans doute pas à endiguer la montée en puissance des extrêmes, pour peu que le Front national s’incruste dans le paysage local. À un an de la présidentielle, notre système démocratique va mal. Et ce n’est certes pas le maire de Chevilly-Larue avec ses coups de menton répétés et ses entorses à la règle républicaine qui en donne la meilleure image.


En pièce jointe, le pdf des cantonales 2011 du canton de Chevilly-Larue, publié sur le site LCI (http://lci.tf1.fr/politique/elections/ile-de-france/chevilly-larue-5751118.html).


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites :
Fatal error: Cannot redeclare html_4b302b7ebfe2d08474dd7b1792632426() (previously declared in /home/pschevil/www/ecrire/public/composer.php(48) : eval()'d code:12) in /home/pschevil/www/ecrire/public/composer.php(48) : eval()'d code on line 49