ps chevilly larue

La jeunesse érigée en grande cause nationale

jeudi 3 mai 2012 par M.RIZKI

Une grande cause nationale. François Hollande n’a eu de cesse, tout au long de la campagne, de faire de la jeunesse la priorité de sa mandature. Parfois désespérée, souvent frustrée, celle-ci doit retrouver la confiance qui lui fait défaut, trouver sa place, dans sa diversité, celle des quartiers. Aux Sorbiers, à la Saussaie, à Anatole-France, elle nous offre les visages colorés de la République, qui est une chance pour la France, et non un fardeau, comme certains se plaisent à le faire croire ! Raison pour laquelle, le candidat socialiste a affirmé, tout au long de la campagne, que la grande priorité du prochain quinquennat sera l’école, l’éducation. D’où la création de 60 000 postes d’enseignants, de surveillants, d’assistantes sociales et d’infirmières. Et, au-delà, de tous ces personnels qui assureront l’avenir de nos enfants. Un cycle qui débute en maternelle et en primaire, notamment, dans les quartiers et les filières, sacrifiées par tant de suppressions de postes.
Aucun enfant de la République ne sera oublié, délaissé, abandonné !
Les mêmes causes ont conduit l’homme fort de la gauche à lancer le contrat de génération, via la mise en œuvre de 150 000 emplois d’avenir et le parcours d’autonomie pour les jeunes. Avec l’ambition de faire accéder toute une génération à l’activité, aux responsabilités, à la dignité et à la réussite. Nul de doit rester sur le bord du chemin. Et c’est dans le même esprit qu’il entend assurer la transition écologique et énergétique, pour que nous transmettions à celles et ceux qui nous suivent non pas une dette, mais un crédit sur lequel ils puissent eux-mêmes investir pour leur avenir.
« La jeunesse est la condition de notre propre réussite. Parler de la jeunesse c’est rassembler toutes les générations », confiait récemment François Hollande. Manière, pour l’intéressé, de « changer la vie », en mettant à mal le déclassement, à l’heure où la liste des 18-26 ans qui vivent moins bien que leurs parents ne cesse de s’allonger. Conséquence directe d’une parole politique abîmée et abaissée. La crédibilité est donc essentielle face à cette génération qui ne croit plus au changement, ou qui ne pense pas que la gauche puisse apporter des réponses sincères et honnêtes à ses problèmes.
Nous, socialistes chevillais, nous serons les fidèles relais de celui qui est appelé à occuper les plus hautes fonctions, pour peu que les électeurs lui accordent leur confiance, en veillant au respect, par la majorité municipale, du principe républicain d’égalité. Ce ne sont pas des mots, mais des engagements que nous attendons. Le « rêve français » vise à permettre à chaque génération de passer le flambeau du progrès à la suivante. Soyez certains que nous y veillerons.

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 202118

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités et manifestations  Suivre la vie du site Actualité politique   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License