ps chevilly larue
Pascal Rioual pour le groupe Socialistes, verts, et citoyens

Intervention en conseil municipal du 13 Avril 2010

samedi 1er mai 2010

Bonjour,

Au nom du groupe des élus socialistes, vert et citoyens, je ne reviendrais pas sur le débat du 30 Mars 2010.
Pour faire synthétique :
Dans la cadre d’une recentralisation des pouvoirs sur l’état, la réforme des collectivités par la suppression emblématique de la Taxe Professionnelle, jette une ombre sur l’avenir du financement des collectivités. Il est à noter que les associations d’élus, de gauche, mais aussi de droite, se sont lancé dans la bataille pour que la réforme soit soutenable. Sur notre Région, l’incertitude s’accroit par la volonté du Président Sarkozy de se préparer pour son potentiel 2eme mandat présidentiel un terrain de jeu pour remodeler l’ile de France.
Pour Chevilly Larue, les éléments sur 2010, créent une rupture limitée, l’inquiétude est plutôt pour les années à venir. Nous sommes dans l’incertitude, comme l’ensemble des communes de France.
La situation des français est connu, et les chevillais ne dérogent pas au contexte national, voire international.
Nous l’avons déjà exprimés, notre position est une position de solidarité vis-à-vis des chevillais et des chevillaises, et le souci de ne pas accroître les difficultés, nous pensons notamment aux retraités, dont les pensions progressent ridiculement.
Notre proposition est donc, comme cela se fait dans d’autres villes du Val de Marne, de ne pas accroître les taux d’imposition en 2010.
Ce Conseil municipal donne quelques pistes pour converger vers cet objectif atteignable, si on le souhaite, sans toucher aux services en directions des chevillais les plus touchés par la crise.
On peut abroger ou reporter les montants correspondant :
- Au SMHS, dont nous attendons la justification des subventions précédentes,
- Le montant en fonctionnement, et en investissement de la brigade équestre
- Le report du centre de loisirs, au regard des éléments nouveaux,
- Le montant à l’association pour la ferme pédagogique, inscrit au budget, mais non crée.
Et ce ne sont que quelques pistes, sous notre main ce soir.
En conséquence, nous voterons contre cette proposition de budget, qui ne nous paraît pas prendre en compte la situation des familles chevillaises.