ps chevilly larue

Les champs du possible

dimanche 10 mai 2009

Le choc des civilisations a vécu. Un nouveau champ s’ouvre pour l’Europe, tenant compte des errements du social-libéralisme. Ce changement ne préjuge de rien, mais marque un possible, prévient toutefois, Jean-Christophe Cambadélis. La première tâche de la social-démocratie est de poursuivre la réorganisation du système économique mondial, affirme le parlementaire qui se dit convaincu de la nécessité de réguler les marchés financiers et de mettre sur pied des plans de relance dignes de ce nom. L’Europe politique, qu’il appelle de ses vœux, s’incarne dans l’adoption par le PSE du Manifeste. En décidant de concilier modernisation et fidélité à ses principes, le socialisme européen invente enfin la véritable Troisième voie. Et constitue à ce titre la grande force d’alternance qui peut remettre l’Union d’aplomb et être ainsi au rendez-vous de l’Histoire.


Jean-Christophe Cambadélis, avec la collaboration de Laurent Baumel, Les socialistes européens et les temps nouveaux, Fondation Jean-Jaurès, 55 pages, 2009, 4 €. www.jean-jaures.org